/system/images/000/000/170/En-tete_default.png/system/images/000/000/169/Poly_default.png

CIGI2011

St-Sauveur, Québec, 11 — 14 octobre 2011

Horaire Auteurs Mon horaire
Cal add eabad1550a3cf3ed9646c36511a21a854fcb401e3247c61aefa77286b00fe402

JD1 Session spéciale : Application du génie industriel au secteur de la santé (2)

13 oct. 2011 08h45 – 10h00

Salle: Chamonix B

Présidée par Nathalie de Marcellis-Warin

3 présentations

  • Cal add eabad1550a3cf3ed9646c36511a21a854fcb401e3247c61aefa77286b00fe402
    08h45 - 09h10

    Approches stochastiques pour la planification des interventions au bloc opératoire

    • Sana Aniba, Ecole Nationale d'Ingénieurs de Tunis
    • Aida Jebali, prés., Ecole Nationale d'Ingénieurs de Tunis

    Dans ce papier nous visons à construire un programme opératoire hebdomadaire avec prise en compte des phénomènes aléatoires liés à l’activité du bloc opératoire : variabilité des durées opératoires et arrivées de cas urgents. L'objectif est de fixer les interventions programmées à réaliser dans chaque salle d'opération durant chaque jour sur l’horizon d’une semaine, quand la capacité du bloc opératoire doit être partagée entre les cas programmés et les cas urgents. Pour se faire, une formulation du problème sous forme d’un modèle stochastique est tout d’abord proposée. En utilisant la technique Monte Carlo, ce dernier est approximé par un modèle déterministe : un programme linéaire mixte. La complexité du problème global nous a conduits à développer une approche heuristique dans le but de trouver une solution qui tient compte mieux de l’aléa. Le résultat trouvé montre l’importance d’aller vers des approches stochastiques dans la planification des salles opératoires.

  • Cal add eabad1550a3cf3ed9646c36511a21a854fcb401e3247c61aefa77286b00fe402
    09h10 - 09h35

    Évaluation de l’impact de l’intégration de la conception d’horaires infirmiers sur la programmation opératoire

    • Christine Di Martinelly, prés., IESEG School of Management
    • Pierre Baptiste, Polytechnique Montréal
    • Mohammad Yousef Maknoon, Polytechnique Montréal

    La littérature scientifique sur la gestion du quartier opératoire est divisée en deux groupes : d’une part, il y a la planification et l’ordonnancement des chirurgies et, d’autre part, la planification et l’ordonnancement des ressources, principalement des infirmières. En général, ces problèmes sont traités séparément car ils sont complexes. Toutefois, ils sont fortement liés. De nouveaux développements au niveau des techniques et de la recherche montrent la possibilité d’obtenir des bonnes solutions plus rapidement. L’objectif de cette recherche est d’évaluer l’impact de la gestion des infirmières sur la planification et ordonnancement des patients. Nous sommes partis d’un modèle développé par l’une des auteurs. Ce modèle a été adapté afin de prendre en compte différents scénarios de gestion des infirmières. Au vu des premiers résultats, il apparait que l’utilisation d’équipes d’infirmières donne de bons résultats en ce qui concerne les indicateurs de coût opérationnel du quartier opératoire ainsi que de la variance du nombre d’infirmières. Le taux d’occupation des infirmières dans le cas des équipes est toutefois faible mais suggère que des méthodes plus élaborées de constitution des équipes permettraient d’obtenir de meilleurs résultats. La minimisation du nombre d’infirmières donne de mauvais résultats sur les indicateurs de performance choisis.

  • Cal add eabad1550a3cf3ed9646c36511a21a854fcb401e3247c61aefa77286b00fe402
    09h35 - 10h00

    Mutualisation des ressources critiques : cas d’interventions multi-actes chirurgicaux

    • Issam Nouaouri, prés., Université d'Artois
    • Daniel Jolly, Université d'Artois
    • Jean Christophe Nicolas, Université d'Artois

    Dans ce travail, nous étudions le problème d’ordonnancement et d’affectation des interventions aux salles
    opératoires en situation de crise. Nous considérons le cas où l’état de certaines victimes peut requérir une intervention
    multi-actes chirurgicaux. L’afflux massif de victimes et les actes imposés par leur état, rendent l’optimisation de
    l’occupation des salles opératoires et celle de l’affectation des chirurgiens d’une grande priorité. En effet, une sousexploitation
    de ces ressources peut se traduire par des pertes de vies humaines. Dans ces conditions, l’équipe de
    chirurgiens est renforcée au cours du temps. Afin d’optimiser le travail de cette équipe, nous utilisons la notion de
    nomadisme qui permet à deux chirurgiens de se retrouver dans une même salle, et opérer ainsi une victime nécessitant
    plusieurs actes chirurgicaux. Les actes pré-opératoire et post-opératoire de chaque intervention sont pris en compte. Nous
    développons, un modèle mathématique linéaire en nombres entiers que nous résolvons à l’aide du solveur Cplex 10.1. Les
    résultats expérimentaux mettent en exergue l’apport de ce modèle pour l’aide à la décision dans de telles situations.

Retour